« La méditation créatrice est un art et un acte libre. Un art, dans le sens où elle repose sur l’association harmonieuse de la pensée et de la volonté dans le cœur, et qu’elle fait appel au potentiel créateur de l’être humain.

Un acte libre, car personne ne peut vous obliger à méditer. C’est votre choix. »

Pierre Lassalle

Méditer, c’est créer ! Tel pourrait être le leitmotiv de la méditation créatrice, méthode de méditation initiée par Pierre Lassalle en 1990 et pratiquée par de nombreux méditants depuis près de 30 ans. Mais quelles sont exactement les spécificités de cette méditation par rapport à d’autres méthodes méditatives ?

Une méditation occidentale

La méditation créatrice est parfaitement adaptée à notre époque et au fonctionnement des Occidentaux que nous sommes. Son but et sa pratique se distinguent de celui de la méditation orientale.

Alors que le méditant Oriental cherche à pacifier son mental en s’extrayant du monde afin de fusionner avec le Tout, l’Occidental vise la transformation du monde pour en bâtir un meilleur en se reliant à sa source spirituelle. Pour atteindre ce but, l’Occidental apprend à cultiver une pensée dynamique et créatrice grâce à la méditation. Il se tourne ensuite vers les autres afin d’agir par amour de l’être humain.

Une pratique libre et sacrée

La méditation est la discipline spirituelle par excellence, la méditation créatrice pour autant se pratique en dehors de tout dogme ou religion. Elle représente une culture du sacré et le fondement d’une relation individuelle et libre avec le divin. Elle s’intéresse à l’esprit humain, à la guérison de la nature, au futur de l’humanité, elle cherche à répondre aux grandes questions existentielles…

L’art de la conscience et de la concentration

Comme tout art ou discipline, méditer est une pratique qui se révèle exigeante, demandant persévérance, constance, résilience… et beaucoup de concentration !

La relaxation, la paix et la « pleine conscience » appelée aussi conscience de veille précède et représente le point de départ de la méditation en tant que telle. Avec de la pratique et des efforts, la méditation créatrice permet d’atteindre un nouvel état de conscience, plus avancé que la conscience de veille.

L’intériorisation dans le chakra du cœur

Afin de méditer en profondeur, Pierre Lassalle propose une technique appelée Intériorisation qui précède la phase de méditation proprement dite.

Cette étape d’intériorisation permet au méditant de se détacher du monde extérieur et de son corps physique pour accéder à sa dimension spirituelle et éthérique, bien plus profonde, à partir de son chakra du cœur. Le cœur représente ici le centre spirituel de l’amour, du courage et de la créativité. Le méditant découvre alors un espace sacré à l’intérieur de lui que rien ne limite, sans pour autant planer, car cela n’a rien à voir avec le voyage astral. Avec de la pratique, il accède en lui à un tout nouvel univers de potentiels à connaître et révéler dans sa vie.

Vous pouvez découvrir une version simplifiée de cette méthode qui ne s’enseigne qu’à l’oral, à travers la collection de Livre-CD « Méditations Créatrices ».

0